Mercredi 31 Mai

09H30 - 12H30
Plénière-Débat

Grippe saisonnière : peut-on mieux réduire son impact sur la mortalité ?

AMPHITHÉÂTRE BINET

Avec le vieillissement de la population, le nombre des personnes très âgées vivant dans notre pays n’a jamais été aussi important et leur placement dans des institutions spécialisées a beaucoup progressé. La prévention de la grippe, notamment par la vaccination, vise les personnes âgées ou porteuses de pathologies chroniques afin d’en réduire les complications et la mortalité. L’adhésion à la vaccination est par ailleurs, devenue un sujet de débat, tant dans la population cible que chez les professionnels de soins. La couverture vaccinale y reste donc suboptimale. Enfin, de nombreuses études récentes attestent que le vaccin a une efficacité limitée, tout particulièrement chez les personnes très âgées. Cette session plénière a pour objectif de partager et discuter les leçons de l’épidémie de grippe 2016-2017 qui a été associée à une surmortalité très importante en France et de les mettre en perspective.


Modérateurs

Daniel LÉVY BRUHL, Santé publique France

Odile KREMP, Direction générale de la Santé


Programme

  • L’épidémie 2016-2017 : dynamique nationale et régionale, impact sur les soins et sur la mortalité
    Isabelle BONMARIN, Santé publique France
  • L’efficacité du vaccin antigrippal sur le terrain : entre mythes et réalités
    Alain MOREN, Epiconcept
  • Les moyens de lutte contre la grippe au crible des faits probants
    Fabrice CARRAT, Université Pierre et Marie Curie, Inserm UMR S-1136
  • Questions éthiques sur la prévention de la grippe chez les personnes très âgées
    Frédérique CLAUDOT, Faculté de médecine de Nancy, Université de Lorraine