Mercredi 31 Mai

14H00 - 17H30
Session

Impact des situations exceptionnelles sur la santé psychique : le cas des attentats survenus en France en 2015 et 2016

AMPHITHÉÂTRE WEISS

Au cours de sa vie, un individu peut être confronté à un événement exceptionnel et violent tel un acte de terrorisme, une catastrophe naturelle ou industrielle, etc.
Imprévisibles, ces événements peuvent engendrer des souffrances psychiques importantes chez les victimes et leurs proches, représentant un réel enjeu de santé publique et nécessitant une réponse en urgence.
Cette session apportera un éclairage sur cet enjeu en s’appuyant sur le cas des attentats survenus en France en 2015 et 2016.


Modérateurs

Thierry BAUBET, Université Paris 13, Hôpital Avicenne AP-HP/Inserm

Philippe BOURRIER, Santé publique France


Programme

  • Les psycho-traumatismes et états de stress post-traumatiques en réponse aux événements exceptionnels
    Frédéric JOVER, Cellule d’urgence médico-psychologique (CUMP) des Alpes-Maritimes
  • Focus sur les enquêtes post-attentats réalisées par Santé publique France
    Philippe PIRARD, Santé publique France
  • Modèles d’intervention à l’international : exemple de la réponse de la Norvège aux attentats d’Utøya (2011)
    Lise STENE, Norwegian Centre for Violence and Traumatic Stress Studies
  • Programme 13-Novembre : étude de la construction et de l’évolution de la mémoire après les attentats du 13 novembre 2015
    Denis PESCHANSKI, CNRS
    Francis EUSTACHE, Inserm
  • Organisation de la prise en charge des psycho-traumatismes. Évolutions après les attentats
    François DUCROCQ, Centre hospitalier régional universitaire de Lille